Science


Fabriquer son quart de cercle mobile pour moins de 1 €

Il m’est arrivé de devoir mesurer la hauteur angulaire de l’horizon pour planifier où vérifier qu’une observation sera visible. La plupart du temps, le doigt mouillé suffit amplement, mais il y a peu de temps, j’ai dû mesurer cet angle avec un peu plus de précision, d’où la fabrication d’un quart de cercle (en fait il s’agit plutôt d’un quadrant nautique tel qu’on en fabriquait au XVe siècle).


Les éclipses d’un saros

En un lieu terrestre donné, sont visibles plus d’éclipses de Lune que de Soleil. Il semble alors légitime de croire, ou de penser, qu’il y ait plus d’éclipses lunaires que solaires, mais ceci est inexact à l’échelle globale de la Terre. Au cours d’un saros, on compte 32 éclipses solaires vs 23 éclipses lunaires.


Observer des quasars 1

Le nom de quasar vient de la contraction de l’expression “quasi stellar object” (objet quasi stellaire, ou QSO). Il s’agit d’objets célestes ponctuels ressemblant à des étoiles, mais dont le spectre n’a rien à voir avec celui d’une étoile. D’ailleurs les quasars sont des objets extragalactiques, et figurent parmi les objets les plus lointains connus.


La plus grande galaxie de l’Univers : IC 1101 (ou PGC 54167 ou UGC 9752) 7

Au cours d’un camp d’astronomie organisé par notre association, nous avons réussi à observer en visuel la plus grosse galaxie connue (printemps 2014) : IC 1101.
Ses caractéristiques sont incroyables !
Tout possesseur d’un instrument de 350 mm ou plus peut tenter l’expérience, à condition d’être sous un ciel bien noir.


Classification des Météorites 5

Chaque année, à l’occasion de la Bourse aux météorites d’Ensisheim au mois de juin, j’actualise le tableau de classification des météorites qui est distribué à l’entrée des salles d’exposition. Cette classification change sans cesse au fur et à mesure des découvertes et de nombreuses météorites restent encore non classables dans ce tableau, signe qu’il va encore évoluer…