Le séisme de Bâle du 18 octobre 1356 3

Le séisme qui a anéanti la ville de Bâle en Suisse et sa région le 18 octobre 1356, compte pour les séismologues et les scientifiques, pour l’un des plus forts tremblements de terre, recensé au nord des Alpes à travers les temps historiques.
En 2013 cette catastrophe remonte très loin dans le temps, 657 années pour être exact. Se remémorer un tel événement dans le temps est problématique du fait que les témoignages oraux se soient perdus avec les années, et qu’il n’y ait eu que très peu d’écrits.
Paradoxalement le séisme de Bâle, contrairement à ce qu’on a toujours prétendu, a fait peu de victimes au vu de l’intensité des secousses. Un tel séisme aurait dû faire, en temps normal, beaucoup plus de morts. C’est grâce au comportement solidaire des survivants et de la population épargnée des environs, qu’une fois le choc passé, les habitants ont reconstruit très rapidement et courageusement la ville.
La question qui se pose est : que s’est-il passé la nuit du 18 au 19 octobre 1356 et les jours suivants ?


Résultats de la mission à l’OHP V 1

Dans le précédent article, vous avez pu suivre la mission que nous (Paul, Olivier, Hubert et Matthieu) avons effectuée du 7 au 14 avril 2013. Cette mission a été un réel succès, nous vous présentons, ici, les résultats que nous avons obtenus. Pour rappel, notre objectif était de mesurer les variations de luminosité d’astéroïdes afin, […]


Modélisation numérique d’un transit d’exoplanète

Dans cet article, on présente d’abord comment on peut obtenir un modèle numérique de disque stellaire en tenant compte de l’assombrissement centre-bord et de la présence éventuelle de taches. Puis, on présente une modélisation numérique du transit devant ce disque stellaire de différents systèmes : un disque d’exoplanète, un disque d’exoplanète avec lune, une sorte de « grille en code barre » selon l’idée de l’astronome Luc Arnold. On obtient alors des courbes de lumière qui ont un aspect caractéristique…


Classification des GTS selon Waldmeier 6

Ce petit article sans prétention va présenter mes observations du Soleil et plus particulièrement faire une analyse sur la classification des GTS (Groupes de Taches Solaires) selon la description de Waldmeier. (Max Waldmeier : 1912 – 2000).


C/2011 L4 PANSTARRS

Voici un aperçu de photos prises de la comète C/2011 L4 PANSTARRS par les membres du CAW, la météo étant (pour une fois) favorable en ce mois de mars…


Les aurores polaires

Les aurores boréales ont fait fonctionner l’imagination des humains au cours des âges. Dans les pays nordiques, le folklore regorge de croyances et légendes à ce propos.


les Mayas, leurs calendriers et la possible fin du monde le 21/12/2012

A partir d’un article paru dans la Revue d’Astronomie de la SAF, je vous présente les MAYAS, des Indiens du Golfe du Mexique, dont l’histoire remonte à environ mille ans avant J-C, et qui a duré jusque vers 1150 après J-C. Ils ont créé plusieurs calendriers relativement complexes dont je ne suis pas sûr d’avoir compris toutes les subtilités.


Les logiciels d’atlas astronomiques gratuits

Que valent vraiment les logiciels d’atlas astronomiques gratuits, dans cet article je vous fais un retour d’expérience sur ces logiciels que j’utilise depuis plusieurs années.


Compte rendu d’observation

Ce long week-end de la Pentecôte s’annonçait bien, car la météo prévoyait 3 jours de beau temps et surtout 3 nuits bien dégagées !
Les conditions étaient quasi parfaites : pas de Lune (uniquement un fin croissant, se couchant au crépuscule), pas d’humidité mais de gros coups de vent par moment.