Résultats de la mission à l’OHP V 1


Dans le précédent article, vous avez pu suivre la mission que nous (Paul, Olivier, Hubert et Matthieu) avons effectuée du 7 au 14 avril 2013.

Cette mission a été un réel succès, nous vous présentons, ici, les résultats que nous avons obtenus. Pour rappel, notre objectif était de mesurer les variations de luminosité d’astéroïdes afin, d’une part, de « découvrir » leur périodes de rotation sur eux-même et, d’autre part, de trouver une éventuelle duplicité (un astéroïde avec un compagnon tournant autour). Bien entendu le but de ces mesures est de faire avancer la science, nos données sont mises à dispositions dans la base de données de Genève afin d’êtres exploitées par les astronomes professionnels.

Nos effort se sont donc concentrés sur les astéroïdes (7132) Casulli, (821) Fanny, (2277) Moreau et (1075) Helina.

Nous remercions vivement Luc Arnold pour son aide précieuse et sans qui cette mission n’aurait pas eu lieu.

 

(7132) Casulli :

(7132) Casulli est un astéroïde de la ceinture principale et a été découvert le 17 septembre 1993. Sa duplicité a été découverte il y a quelques semaines et il est nécessaire d’avoir le maximum de mesures afin d’affiner les données.

Lien vers la base de Genève

 

(821) Fanny :

(821) Fanny a été découvert le 31 Mars 1916 par l’astronome allemand Max Wolf. Jusqu’à présent aucune mesure photométrique n’a été réalisée sur cet astéroïde, il semble que nous ayons 2 périodes, mais d’après Raoul Behrend de l’observatoire de Genève, vu sa faible variation il est difficile d’en être sûr et il faudra d’autres mesures pour valider.

Lien vers la base de Genève

 

(2277) Moreau :

(2277) Moreau a été découvert le 18 Février 1950. Jusqu’à présent aucune mesure photométrique n’a été réalisée sur cet astéroïde. La courbe est assez classique et nécessite d’autres mesures pour l’affiner.

Lien vers la base de Genève

 

 (1075) Helina :

(1075) Helina a été découvert le 29 Septembre 1926 par l’astronome russe Grigoriy Neujmin. Lors de la première nuit de mesures, on a tout de suite vu qu’il y avait quelque chose de spécial, en l’espace de 4 heures la variation de magnitude est de plus d’une demie magnitude, ce qui est énorme par rapport à la moyenne des astéroïdes. Nous avons donc refait des mesures sur plusieurs nuits (4 nuits). Cet astéroïde va sûrement susciter beaucoup d’intérêt chez les astronomes !

Lien vers la base de Genève

 

C’était la 5ème mission que le CAW a réalisée à l’Observatoire de Haute Provence. C’est toujours très motivant pour des amateurs de toucher du bout des doigts le domaine professionnel. C’est d’autant plus motivant que nos données vont servir à la communauté astronomique.

Il faudrait que la coopération amateurs-professionnels se développe plus, tout le monde a y gagner.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Résultats de la mission à l’OHP V