C/2011 L4 PANSTARRS


Voici un aperçu de photos prises de la comète C/2011 L4 PANSTARRS par les membres du CAW, la météo étant (pour une fois) favorable en ce mois de mars…

 


 

12 mars 2013, Luc ARNOLD. Vue depuis la terrasse du T193 de l'OHP, alors que la comète est au-dessus de Vacheres, un village a environ 6km a l'Ouest de l'Observatoire. Pose 3s avec un Olympus-OM-Zuiko 300mm f/4.5 montée sur un Canon 350D.

12 mars 2013, ©Luc ARNOLD.
Vue depuis la terrasse du T193 de l’OHP, alors que la comète est au-dessus de Vacheres, un village à environ 6 km à l’Ouest de l’Observatoire.
Pose 3s avec un Olympus-OM-Zuiko 300mm f/4.5 montée sur un Canon 350D.

 

15 mars 2013, Fabrice CAPBER. Photo prise depuis la fenêtre à Colmar....la comète est plus visible sur le numérique qu'aux jumelles ou à la lunette !

15 mars 2013, ©Fabrice CAPBER.
Photo prise depuis la fenêtre à Colmar….la comète est plus visible sur le numérique qu’aux jumelles ou à la lunette !

 

15 mars 2013, Paul KRAFFT Lieu : Chemin du Blingen à Burnhaupt-le-Bas (au premier plan, l'aire de la Porte d'Alsace de l'autoroute A63). Canon EOS 7D Objectif Canon 70-300 mm réglé sur 80 mm Pose 10 secondes.

15 mars 2013, ©Paul KRAFFT
Lieu : Chemin du Blingen à Burnhaupt-le-Bas
(au premier plan, l’aire de la Porte d’Alsace de l’autoroute A63). Canon EOS 7D
Objectif Canon 70-300 mm réglé sur 80 mm
Pose 10 secondes.

 

15 mars 2013, Matthieu BACHSCHMIDT. je n'ai pas vu la comète à l'oeil nu et aux jumelles, je pensais qu'elle était trop basse et cachée derrière l'horizon (je n'ai pas eut le temps de préparer sérieusement l'observation), j'ai quand même décidé de faire des photos "à l'aveugle", on ne sais jamais, j'aurais au moins de belles photos crépusculaires...., j'ai quitté mon champ déçu et les chaussures pleines de boue... Que ne fût pas ma surprise en rentrant de voir que la comète est bien là sur les photos... il faut toujours garder espoir !  Pentax K5II 55mm, pose de 3s.

15 mars 2013, ©Matthieu BACHSCHMIDT.
je n’ai pas vu la comète à l’œil nu et aux jumelles, je pensais qu’elle était trop basse et cachée derrière l’horizon (je n’ai pas eu le temps de préparer sérieusement l’observation), j’ai quand même décidé de faire des photos « à l’aveugle », on ne sait jamais, j’aurais au moins de belles photos crépusculaires…., j’ai quitté mon champ déçu et les chaussures pleines de boue… Quelle ne fût pas ma surprise en rentrant de voir que la comète est bien là sur les photos… il faut toujours garder espoir !
Pentax K5II 55mm, pose de 3s.

 

15 mars 2013, Régine HEINTZ. Difficile de trouver cette comète avec une magnitude bien plus faible par rapport aux prévisions ! J’avais déjà fait la veille quelques photos de la comète (vraiment basse sur l’horizon), avec en prime la Lune et sa lumière cendrée, mais c’est le vendredi 15 mars que j’ai décidé de m’éloigner du village et de trouver un endroit sympathique dans les champs avec une rangée d’arbres. Cet avant-plan permettait de placer la comète dans son « contexte ».Dès la tombée de la nuit, j’ai fait de nombreuses photos, avec différents temps de pose. Mais avec une focale de 105 mm, l’idéal est de ne pas dépasser les 3-4 secondes, au-delà, les étoiles ne sont plus ponctuelles. J’ai utilisé un Canon 5D Mark III avec un objectif de 24-105 mm f4. Je n’avais malheureusement pas de téléobjectif plus puissant, mais la qualité du reflex et la définition du capteur m’a permis de recadrer les photos sans trop de pertes. Un petit post-traitement avec le logiciel photo Lightroom 4 était nécessaire pour bien faire ressortir les détails de l’image (luminosité, contraste et netteté). Les couleurs du crépuscule sont encore bien présentes mais la comète se voit bien. Photo prise à 19h38 (heure locale). Détails de la prise de vue : objectif à 105 mm, 3s à f4, 640 ISO.

15 mars 2013, Régine HEINTZ.
Difficile de trouver cette comète avec une magnitude bien plus faible par rapport aux prévisions !
J’avais déjà fait la veille quelques photos de la comète (vraiment basse sur l’horizon), avec en prime la Lune et sa lumière cendrée, mais c’est le vendredi 15 mars que j’ai décidé de m’éloigner du village et de trouver un endroit sympathique dans les champs avec une rangée d’arbres. Cet avant-plan permettait de placer la comète dans son « contexte ».Dès la tombée de la nuit, j’ai fait de nombreuses photos, avec différents temps de pose. Mais avec une focale de 105 mm, l’idéal est de ne pas dépasser les 3-4 secondes, au-delà, les étoiles ne sont plus ponctuelles.
J’ai utilisé un Canon 5D Mark III avec un objectif de 24-105 mm f4. Je n’avais malheureusement pas de téléobjectif plus puissant, mais la qualité du reflex et la définition du capteur m’a permis de recadrer les photos sans trop de pertes. Un petit post-traitement avec le logiciel photo Lightroom 4 était nécessaire pour bien faire ressortir les détails de l’image (luminosité, contraste et netteté).
Les couleurs du crépuscule sont encore bien présentes mais la comète se voit bien. Photo prise à 19h38 (heure locale). Détails de la prise de vue : objectif à 105 mm, 3s à f4, 640 ISO.

 

18 mars 2013, Luc ARNOLD. Photo prise depuis la coupole du T193 de L'OHP. Olympus-OM-Zuiko 180mm f/2.8 + Canon 350D @ 800 ISO.

18 mars 2013, ©Luc ARNOLD.
Photo prise depuis la coupole du T193 de L’OHP.
Olympus-OM-Zuiko 180mm f/2.8 + Canon 350D @ 800 ISO.

 

21 mars 2013 Régine HEINTZ. photo prise depuis le village. La comète est plus haute dans le ciel, mais la Lune est aussi plus présente, et…  la pollution lumineuse  du village un peu gênante Canon 5D Mark III et un objectif de 24-105 mm f4 @2500iso, 4s de pose.

21 mars 2013, ©Régine HEINTZ.
photo prise depuis le village. La comète est plus haute dans le ciel, mais la Lune est aussi plus présente, et… la pollution lumineuse du village un peu gênante
Canon 5D Mark III et un objectif de 24-105 mm f4 @2500iso, 4s de pose.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *