Galilei Galileo, « Le messager des étoiles »


Au début du XVIIe siècle, et pour la première fois, l’Homme utilisera un instrument pour grossir les étoiles. Galilée nous livre ses premières observations au travers de son premier livre, « Le messager des étoiles ». Une nouvelle astronomie est prête à voir le jour. Galilée s’y montre aussi copernicien et l’Église a du mal à l’accepter. Une occasion se présente et Galilée écrit son dialogue où il défend Copernic et ridiculise ses détracteurs. Cela le mènera à subir un procès pour hérésie. Le document disponible ici reprend ces deux livres qui ont marqué l’histoire de l’astronomie et le contexte historique dans lequel ils ont été écrits. Il a servi de support lors de la présentation au CAW du 13 mars 2012. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *